Petit Jésus fait
des bulles de savon
histoire d'une image de piété

le 5 février 1999
avec michel albaric,
bibliothécaire au centre d'étude du saulchoir

 

On découvre avec Michel Albaric "l'histoire du sentiment religieux par ses objets" à travers l'histoire d'une image de piété datant de 1814. Il s'agit d'une image dichromatique puis aquarellée en 1861 Le dessinateur en est Wattier. Description : c'est tout simplement un garçon... qui fait des bulles de savon.

Cette apparente simplicité n'est pourtant pas innocente pour qui veut bien la replacer dans la pensé de l'époque.

  • la bulle renvoie à l'idée de l'éphémère. L'image en elle même n'est pas unique ;
  • symboliquement, on retrouve l'adage stoïcien selon lequel l'homme est une bulle qui va exploser ;
  • s'y ajout l'idée philosophique que l'âme est un composé, donc fragile et voué à se dissoudre, tandis que Dieu n'est pas un composé et donc n'est pas voué à le destruction.
  • selon la doctrine chrétienne enfin, l'âme s'échappe lorsque le corps se détruit. On échappe grâce à l'âme à la corruption et à la dégradation. c'est ce que nous avons de plus beau et il faut le conserver.

Bulles de savon : c'est un jeux d'enfant, croyez-vous ? Mais dans la pensé du XVIIIème siècle la bulle est interprétée de plusieurs façon :

  • elle représente le vent, l'air, soleil, le mouvement, le jeux...
  • mais aussi la vanité, l'éphémère de la vie (prise conscience que nous ne sommes pas grand chose face à l'éternité).

Chardin est le peintre qui à le plus mis en valeur cette notion, et plus tard Manet.

L'imagerie religieuse peut apparaître comme sotte ou dénuée de tout intérêt, il faut réussir à voir derrière toute une symbolique. Il y a une pensé derrière chaque image.


présentation de la Cave - soirées du vendredi - programme


222 rue du faubourg saint-honoré paris 8ème
m° ternes / charles de gaulle-étoile / georges v