accueil

contemplation

action

jubilation

national
reseau
nous connaître

Joie

L'HISTOIRE raconte que les deux fondateurs se sont rencontrés une fois à Rome, A l'occasion d'un concile au XIIIème siècle. Si la certitude en reste cachée dans l'éternité du secret de Dieu, les peintres ont abondamment représenté la scène : deux hommes tombant dans les bras l'un de l'autre, attirés l'un par l'autre, par la lumière de leur visage, dans l'abondance de leur miséricorde et de leur joie. Les deux aventuriers de Dieu se connaissaient sans s'être jamais vus, leur réputation les avait précédés.

Si les religieux de nos ordres recherchent la perfection de la vie chrétienne à la suite du Christ, le premier lieu de leur quête reste leur propre vie. Là est le lieu de la conversion. Là est le lieu de la présence aimante du Christ. La nouvelle que François et Dominique accueillent un jour dans le sanctuaire de leur coeur n'est autre que celle qui fait d'eux des êtres aimés, sauvés de la mort par le Christ, pêcheurs pardonnés par un amour qui les dépasse. La joie dominicaine comme celle de frère François sera toujours et avant tout l'expression d'une gratitude.



Retour

© jubilatio ! 1998