accueil

contemplation

action

jubilation

national
reseau
nous connaître

Notre logo

TROIS MOIS furent nécessaires pour définir un cahier des charges précisant ce que nous voulions exprimer, trois mois pendant lesquels les choix graphiques furent affinés. Nous n'avons pas hésité à transgresser la règle habituelle des graphistes d'avoir un seul signe dans un logo, en choisissant d'en poser trois, plus le nom. Si nous étudions le logo, que voyons-nous ?

Jubilatio


À droite : trois personnes en extension dynamique s'épaulent, signifiant le groupe en action, dans l'amitié. Le personnage du centre évoque un Christ en croix, ou en acte de résurrection ouvrant tout grand ses bras, accueillant. Les trois coups de pinceaux verticaux, quasi semblables évoquent les trois personnes de la Trinité. De couleur rouge, ce signe porte la couleur de l'amour, du témoignage, du vin des noces, de l'ivresse spirituelle. À gauche : trois trompettes en forme de corne de bélier sonnent dans toutes les directions, à l'intérieur comme à l'extérieur du cadre, et nous appellent à la libération, à la joie, à la jubilation. De couleur jaune, elle évoquent la lumière de la résurrection, de la reconnaissance.
En fond : un rectangle, signe de la terre, de l'enracinement dans la quotidienneté de l'humain. De couleur bleue, il inscrit en lui-même le ciel, le divin.

Le nom : écrit minuscules dans une finition malabile, il est signe du travail de l'homme et de la simplicité. Les lettres rondes et ouvertes invitent à l'accueil. Le point d'exclamation accentue le caractère d'étonnement, de jaillissement. La couleur bleue est de densité inégale (la plus faible étant au cœur, lieu de la vulnérabilité). Le mot fait partie du logo, qui s'oriente dans une ligne dynamique de la gauche vers la droite, dans un mouvement d'ouverture du bas vers le haut, où se mêlent technique et humanité, fermeté et souplesse, rondeur et précision.

Le logo laisse ainsi s'exprimer que tout éclate et vibre, que rien ne peut être contraint : la joie de vivre dans l'amour du Christ se donne sans retenue, l'ineffable est accueilli dans la quotidienneté de l'humain et se communique dans un chant de libération où la parole ne peut suffire.



Retour

© jubilatio ! 1998