[JMJ 97 - Le Cyberjournal]

Accueil du Pape par le président Chirac


APRÈS son arrivée à Orly, où Jean-Paul II est attendu et accueilli par les hauts dignitaires de l'Eglise de France et les autorités civiles, Monsieur Jacques Chirac président de la République et son épouse sont présents pour lui souhaiter la bienvenue, le Pape s'achemine en hélicoptère aux invalides. Là, de nombreux pélerins mais aussi parisiens, sont massés pour l'accueillir et l'acclamer, le temps de passer de l'hélicoptère à la désormais très fameuse papamobile !
Jean-Paul II se rend ensuite à l'Elysée où il rencontre le président , rencontre de l'Eglise et de l'état, rencontre de deux hommes qui ouvrira une rencontre plus attendu encore, celle du Pape avec la jeunesse du monde.

"Très Saint Père, voici la 7ème fois en 19 ans que la France a la joie de vous accueillir " ce sont par ces paroles que le Président accueille le Pape, il poursuivra en évoquant la dernière venue du Pape en France l'an passée, et surtout le message " d'amour, de dignité, de partage et d'espoir " qu'il a laissé dans le coeur des français, les paroles de réconfort adressés à chacun.

J. Chirac évoquera ensuite l'amour du Pape pour la jeunesse, rappellant quelques paroles du Pape : " Dieu m'a fait la grâce d'aimer passionement les jeunes " et encore cet appel lançé aux jeunes : " Vous êtes mon espérance ! "
Il rappelle les appels incessants du Pape au dynamisme, à la force, à la générosité. A Sarajevo, Jean-Paul II les apelle à " s'investir tout entier dans l'édification de la paix ", à Beyrouh " faites tomber les murs ", à Paris cette année : " Levez-vous, n'ayez pas peur ! "
Le président rappellera ensuite l'histoire douloureuse de sa sainteté durant sa jeunesse, histoire faite de peur et de guerre qui ne fera qu'intensifier les appels à la paix, à la réconciliation, les messages de tolérance et de dignité que sa sainteté propage à travers le monde.
J. Chirac évoque ce qui caractérise la jeunesse " ses passions, son optimisme et son audace, ses engagements son gout pour la justice, son refus des inégalités, mais aussi ses doutes , sa souffrance, ses peurs, son désarroi . Face à tout cela " vous êtes pour eux un guide, une référence "
Le Président rappelle ensuite les étapes de ses journées et les grands moments : la prière sur le parvis des Droits de l'Homme composée par le P. Joseph Wrezinski, fondateur d'ATD- Quart-Monde, la célébration au champs de Mars, la béatification de Frédéric Ozanam, et enfin la grande veillée baptismale et la messe de clôture avant de conclure chaleureusement : " Bienvenue chez nous et bienvenue à tous ces jeunes qui, dans l'enthousiasme et dans la foi ont répondu, à votre appel "

Marie-Laure Puybareau-Manaud