[JMJ 97 - Le Cyberjournal]

Veillée baptismale


Le dernier rendez-vous des Journées Mondiales de la Jeunesse était ce week-end à Longchamp, d'abord samedi soir par une veillée baptismale (cf. encadré) puis par une grande messe d'envoi dimanche matin après une nuit sur le site même.



LE point culminant, l'apothéose de ces J.M.J est ce grand rendez-vous de la jeunesse à l'hippodrome de Longchamp, pour la veillée au cours de laquelle Jean-Paul II a baptisé 10 jeunes représentatifs de la jeunesse du monde.

Depuis 14 h., les jeunes affluent en masse vers l'hippodrome, c'est une foule innombrable, qu'il est bien difficile de compter !
300000 jeunes au champs de Mars pour la cérémonie d'ouverture, 600000 pour l'arrivée du pape 3 jours plus tard, 700000 ce matin pour la chaîne de la fraternité, et cet après-midi, plus d'un million... La réponse massive à l'invitation du pape est impressionnante et dépasse toutes les prévisions. L'organisation pratique est mise à mal, des appels réguliers sont lancés pour que les jeunes prennent le moins de place possible pour accueillir le maximum de jeunes qui attendent patiemment à l'extérieur du site qu'ils puissent eux aussi participer à cette grande fête de la foi.
Les jeunes attendent, tassés sur un parterre de duvet, couvertures, cherchant par tous les moyens à se protéger du soleil, des chapeaux les plus originaux font leurs apparitions mais le soleil impitoyable a décidé d'être de la fête et de se parer des ses plus beaux atouts !

Malgré les couleurs flamboyantes que les visages arborent, les coeurs sont dans la joie et la promesse de ce grand rendez-vous de la foi fait patienter toute cette foule. L'enjeu est de taille: accueillir dans la grande famille des enfants de Dieu 10 jeunes venu des 5 continents, 10 jeunes qui seront tout à l'heure baptisés par le successeur de Pierre, par le chef et le guide de cette grande famille.
Pour préparer cet événement, telle une fête de famille à l'échelle universelle, un grand concert est donné orchestré par Mr Myung Whun Chung et la chorale Sainte Cécile, une succession d'oeuvres les plus fameuses sont jouées. musiciens et chanteurs ont tout fait pour dire et vivre leur foi à travers leur art telle une prière vibrante.

    " Je crois à la paix et à l'amour,
    un message d'espérance venu du ciel
    pour les hommes unis dans l'amour." (une chanteuse).

Marie-Laure Puybareau-Manaud

Célébration baptismale

10 jeunes pèlerins des 5 continents ont été baptisés par Jean-Paul II.

1 million de jeunes pour cette grande fête de la foi, la communauté chrétienne du monde est réunie là pour accueillir parmi elle 10 jeunes nouveaux baptisés, 1à nouveau fils et fille de Dieu: Désiré du Burkina Faso, Aleksey de Russie, Louis-Marie de Hongkong, Jacqueline du Kenya, Katia-Maria de Tahiti, Megan-Lucia des U.S.A, Jean-François du Cambodge, Raimary-Clara de Cuba, Arnaud de France, Grober- Marcos de Bolivie.

La veillée baptismale est sobre, elle va à l'essentiel: Faire naître ces jeunes à la vie nouvelle en les plongeant dans la mort et la résurrection du Christ.
Ils ont par des chemins diverses rencontrés Dieu, dans tout son Amour, ils veulent par le baptême être revêtu de sa grâce, devenir enfant de Dieu.

  • Désiré " Dieu a répondu à son désir au delà de toute espérance."
  • Jean-François: " Il a échappé à la mort et y a vu l'oeuvre de Dieu, il a découvert dans l'Eglise le visage de ce Dieu Sauveur qui entend le cri de son peuple.
  • Arnaud : " Il a appris à accueillir l'amour de Dieu et cet amour, il désire maintenant le répandre autour de lui."

Après la proclamation de leur foi en réponse au Saint Père:

" Que demandez-vous à l'Eglise de Dieu ?
La foi
Que vous apporte la foi ?
La vie Eternelle "
.../...

Une grande joie accueille ces nouveaux frères et soeurs en Christ. Le Magnificat ("Mon âme magnifie le Seigneur") monte de la foule pour chanter la joie des coeurs et l'action de grâce. Cette célébration se clôture là avec rendez-vous pris demain matin dimanche pour la messe de clôture au cours de laquelle les nouveaux baptisés communieront pour la première fois au corps et au sang du Christ.