[JMJ 97 - Le Cyberjournal]

Mille feux


La lumière a une symbolique forte: la vie, l'amour, la puissance... Ce soir à Longchamps, pour la veillée baptismale qui conclue les J.M.J, elle fut largement et magnifiquement utilisée


TOUT au long de la veillée baptismale, les jeux de lumière furent particulièrement présents: lumière artificielle ou lumière naturelle, orchestré ou spontané, douce ou puissante, toutes les variations, toutes les couleurs, toutes les origines étaient là.

C'est d'abord le soleil très haut , tout puissant, indomptable impitoyable qui a entamé le balai des lumières, il a finit par céder sa place aux multiples projecteurs planté au coeur de la foule. Tout au long de la veillée se sont enchaînés de multiples jeux de lumière ayant pour scène le podium, ses proches abords, voir même le ciel, ceci dans le souci d'accompagner et de mettre en valeur aussi admirablement que discrètement les étapes successives du baptême

  • le bleu : symbole de l'eau dans lequel ont été plongé les baptisés
  • le blanc: symbole du passage à la vie nouvelle, symbole de la pureté dont les nouveaux baptisés viennent d'être revêtus
  • le rouge, symbole du feu de l'Esprit-saint qui embrase les coeurs.

Pendant la célébration, de puissants faisceaux lumineux forment une voûte dans le ciel et se resserrent peu à peu au dessus du podium durant la confirmation, puis il s'écarte brusquement s'ouvrant au quatre points cardinaux comme pour dire " allez dans le monde entier, de tous les peuples, faites des disciples "

A ces lumières minutieusement organisées et programmées, une autre lumière peut être plus puissante encore s'est élevée de la foule, dans une immense vague silencieuse, à l'annonce du baptême: la lumière d'un million de cierges accueillant ses nouveaux baptisés, leur témoignant la chaleur de Dieu, voulant leur dire: "partout dans le monde, quelque soit ce que tu vis, Dieu restera Lumière sur ta route."
C'est un champ de lumière de 2km de long qui s'étend maintenait au pied du podium, comme autant de témoins prêts à parcourir le monde pour être feu d'amour, flamme vivante de Dieu auprès de ses frères en humanité.

Tout au long de la nuit, soutenant la prière de nombreux pèlerins, le podium est resté éclairé mettant en valeur l'immense croix blanche, comme dressée au coeur du monde, présence permanente et toujours lumineuse au coeur de toutes les nuits.

Marie-Laure Puybareau-Manaud